• Frédéric Hamel

Sécurité sur les médias sociaux


Lorsque l'on parle de Facebook, Twitter, Linkedin ou Instagram pour ne nommer que ceux-ci, nous devons comprendre que ces réseaux sociaux représentent une réelle opportunité pour tous de rester en contact avec nos proches et amis, ainsi que nos contacts d’affaires. Nul ne peut remettre en question l’apport des réseaux sociaux dans notre manière de vivre. On peut partager des photos, soumettre des idées et opinions, ouvrir de possibles débats sur des sujets variés, et même exprimer à peu près n’importe quoi en mots et /ou en images. Il est même assez simple de se mettre en contact avec de futurs partenaires d’affaires en utilisant les réseaux conçus à cette fin.


Ces réseaux représentent aussi malheureusement, une excellente méthode pour des individus malveillants d’obtenir de l’information sur vous.


Sans trop y penser, la plupart des gens inscrivent sur leurs différents comptes en ligne des renseignements sur eux comme l’endroit où ils travaillent, leur date anniversaire, certaines relations plus particulières avec différentes personnes, leurs vacances, et même l’adresse de leur résidence. Il devient alors facile pour un cybercriminel d’apprendre des informations cruciales, ce qui pourraient évidemment se retourner contre eux.

Gardez confidentiels vos renseignements personnels


La cyber sécurité étant un domaine très vaste je vous propose ici quelques exemples de comportements simples à adopter afin de maximiser votre sécurité sur les réseaux sociaux.


  • Prenez le temps de vérifier les paramètres de confidentialité et de sécurité de vos réseaux sociaux. Tous les « followers » parmi vos contacts et visiteurs n’ont pas à avoir accès à vos renseignements personnels. Il est facile de modifier les paramètres selon le plus haut niveau possible de sécurité. Ainsi, vous décidez qui a accès à vos informations sur vos pages de réseaux.

  • Bien que la formulation soit parfois confuse, lisez la politique de confidentialité du réseau en question. Parfois, involontairement, nous donnons libre accès au site d’utiliser nos renseignements personnels.

  • Ne jamais divulguer sur la page de votre profil vos adresses courriel, numéro de téléphone ou adresse civique. Les détails de fréquentations des écoles de vos enfants, des loisirs qu’ils fréquentent, ou tout autre renseignements personnels qui pourraient être utilisés à de mauvais desseins.

  • Au moment d’afficher des photos, posez-vous la question si leur mise en ligne est appropriée ou si des éléments de celles-ci donnent accès à des informations personnelles sur vous. Par exemple, une photo de vous au volant de votre nouvelle voiture dans l’entrée de votre demeure qui montre votre adresse civique, ou celle du voisin. Est-ce que sur cette photo nous avons accès à votre numéro de plaque d’immatriculation ?

Bref, sans devenir paranoïaque, prenez le temps d’observer vos images avant de les publier.

  • Toujours fermer la session que vous avez ouverte avant de la quitter. Vider votre cache et fermer votre navigateur est un réflexe auquel vous devez adhérer instantanément et encore plus si vous partagez votre ordinateur ou appareil portable avec quelqu’un d’autre.

  • Évidemment ne jamais divulguer les informations relatives à vos périodes d’absences de la maison. Vous ne voudriez pas que quelqu’un commette un vol à votre domicile en sachant que vous êtes à l’autre bout du monde.

  • Uniquement vous devriez être en connaissance de vos noms d’utilisateurs et mots de passe. En donnant ses informations à une tierce personne vous lui donnez libre accès à prendre le contrôle total sur vos comptes. Elle peut ainsi faire des choses qui auront possiblement de fâcheuses conséquences pour vous.

  • Soyez toujours vigilants concernant les hyperliens. Bien que ça provienne en apparence d’une personne de votre connaissance, il est possible que des logiciels malveillants s’y cachent.

  • Utilisez un bon anti-virus et utilisez des systèmes d’exploitations plus sécuritaires. C’est simple et facile à se procurer.

  • Modifiez vos mots de passe. Inutile de mentionner les risques majeurs encourus si vos mots de passe se retrouvent entre d’autres mains que les vôtres. Des applications de gestion de mots de passe existent si vous avez de la difficulté à en créer.


L’art de la duperie sur les réseaux sociaux

Très créatifs, aussitôt qu’un stratagème d’escroquerie est mis au jour et bloqué, les cybercriminels inventent et mettent en place un nouveau plan d’attaque visant à vous flouer en vous promettant mer et monde.


Je vous propose quelques exemples d’arnaques parmi les plus populaires qui doivent faire allumer votre lumière rouge de mise en garde.

  • L’hameçonnage : créer des pages web fictives où vous devez vous inscrire et entrer un nom d’utilisateur et mot de passe.

  • Fausse demande d’un ami : sert uniquement à envoyer des pourriels.

  • Virement d’argent : Une personne que vous « connaissez » vous demande de virer de l’argent sur un compte bancaire.

  • Message de type « URGENT » : des logiciels malveillants peuvent s’y retrouver.

  • Les fausses mise à jour d’un logiciel : risque d’infection de votre ordinateur qui peut pirater votre profil en ligne et envoi des pourriels à vos contacts. Les fraudes par loterie sont un exemple.

  • Détournement de clic : piratage se servant de titre qui frappe l’œil et l’imaginaire tel que, sachez qui a accès à votre profil et vous demande de copier/coller un hyperlien pour accéder aux informations. Votre ordinateur sera possiblement infecté et se servira de votre carnet d’adresse pour envoyer des pourriels.

  • Page inventée : sert d’entrée pour un détournement de clic en offrant par exemples, des prix à remettre à vos contacts.

Soyez alerte mais pas alarmé

Bien que chacune des arnaques énumérées ci-haut existent, vous ne devez quand même pas vous inquiéter démesurément. En limitant et sécurisant votre matériel informatique, ordinateur ou téléphone portable, vous diminuez les chances que différentes escroqueries vous accablent.


Soyez attentif et critique, gardez la tête froide et écoutez votre sentiment de doute.


Un prince venant de l’étranger a besoin de vous pour débloquer une fortune d’un compte bancaire en Suisse. Vous n’avez qu’à suivre le lien suivant pour accéder à la fortune ! Une charmante demoiselle inconnue venue d’un coin paradisiaque sur le Terre veut devenir votre amie. Vous n’avez qu’à l’accepter dans vos amis et suivre le lien qu’elle offre pour plus de photos d’elle !

Une impression désagréable titille alors votre sens du danger ? Écoutez alors cette impression est à mon avis la chose à faire. Ne cliquer simplement pas. Ignorer, dénoncer ou informez-vous autrement sur la provenance de tel courriel.


On dit souvent que lorsque c’est trop beau pour être vrai, même si le gain peut être alléchant, et bien il y a de forte chance voire une certitude pour que se soit faux.


0 vue
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Bureau de Québec
905, Rue de Nemours, 
Suite 217
Québec (Qc) G1H 6Z5

Bureau de Sherbrooke

2984, Rue des Chênes, Bureau 204

Sherbrooke (Qc) J1L 1Y1

Nous contacter